événement — Performances & autres

Performance scénique – carte blanche aux éditions Hélice Hélas


06.03.2015, 18h00, CHF 5.-
Atomik Magik Circus

En hommage à l’art du détournement de François Burland, publié chez Hélice Hélas Editeur (Du Pain pour les Usines, 2014), auteurs et éditeurs s’amusent à renverser la Suisse sous toute ses coutures. Pour l’occasion de l’exposition “Atomik Magik Cirkus” et pour la sortie du livre “Morgarten” d’Alain Freudiger dont le bandeau de couverture a été réalisé par François Burland, trois performance-lectures décalotent et entourloupent les mythologies fondatrices de notre cher pays.

Blitzkrieg Mushroom
lecture prophétique inédite
Pierre Yves Lador

La menace n’est jamais où on la cherche. Grâce à Dieu et aux toblérones, aucun caquelons sur chenilles allemandes ne s’attaqua à la Suisse en 39-45. Mais les ennemis ne sont jamais où on les cherche… Bien tapis et ramifiés, ils sont où ils sont et qui ils sont…. L’auteur de la Guerre des Légumes (Olivier Morattel Ed.) et des Chevaux Sauveurs (à paraître Hélice Hélas Ed.) prophétise et mythologise une nouvelle invasion, inéluctable celle-ci.

—————————————————-

Morgarten
performance-vernissage
Alain Freudiger – lecture
Anne-Sylvie Casagrande – voix et instruments

Marx disait d’Hegel qu’il faisait “quelque part cette remarque que tous les grands événements et personnages historiques se répètent pour ainsi dire deux fois. Il a oublié d’ajouter: la première fois comme tragédie, la seconde fois comme farce”. Mais Marx ne parla jamais de la bataille de Morgarten en 1315 qui opposa les premiers confédérés aux armées des Habsbourg. Il traita encore moins d’Alain Freudiger, de son hommage ou de son détournement – c’est selon – dans ce texte dense, sonore et surtout submédiatique.

—————————————————-

Lachaude, la perfide
Fresque épique, textuelle et visuelle de la Chaux-de-Fonds après la Grande Montée
Stéphane Bovon – conteur
Nicolas Sjöstedt – illustrateur

Quand la Grande Montée des eaux engloutit le monde, c’est tout naturellement que la plus haute ville d’Europe, renommée pour le coup Lachaude devient la nouvelle métropole mondiale en vue. Pourtant, cette ville initialement si pure et belle, peuplée de fiers et libertaires artistes et artisants tombe dans la déchéance des grandes villes; notamment en devenant une nouvelle babel du vice et traitant de manière inhumaine les pauvres habitants de le Loch… Stéphane Bovon, le créateur du Cycle de Gérimont, est l’inventeur d’un véritable récit épique en dix volumes sur la Suisse où la dystopie s’impose. Gérimont et La Lueur Bleue (Oliver Morattel Ed.) sont les deux premiers volumes déjà parus.